Mot-clé - guzzi 1100 sport

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 4 février 2018

Distribution Guzzi 1100 sport

Tags : chaine de distribution guzzi guzzi 1100 sport timing chain

chaine.pngLe changement de la chaîne de distribution sur les gros blocs n'est pas expressément prévu au programme d'entretien Guzzi.
Étrange ! Car ces blocs ont une longévité surprenante qui pourra justifier un voire deux changements de chaine de distribution.
Les avis présents sur les forums s'accordent sur un remplacement dans les 80-100.000 km, qu'on pourra opportunément coupler au changement d'embrayage (intervenu à 90.000 sur la mienne), à un contrôle des culasses ou au nettoyage de l'épurateur centrifuge du vilebrequin. Avantage : le moteur est déposé, autant en profiter.

L'opération est présentée ici bloc dans le cadre, c'est aussi faisable.

Les préalables : vidanger le moteur chaud, déposer le bouchon du regard de volant tant qu'il est chaud et souple. Déposer le réservoir pour travailler dans un environnement confortable et les coudes d'échappement pour accéder facilement aux vis de la boucle avant du cadre.

Pièces nécessaires

  • Chaine de distri (réf. 28 05 80 60)
  • Patin de tendeur (réf. 30 05 83 10)
  • Joint de carter (réf. 12 00 12 00)
  • Éventuellement joint torique de bague d'étanchéité (réf. 90 70 61 78), joint à lèvre d'axe d'alternateur (réf. 90 40 28 40) et joints alu du radiateur, si celui-ci est déposé.

Outillage nécessaire

  • clés Allen 5-6-10 mm,
  • clé de 24 mm pour l'écrou d'alternateur,
  • clé de 27 mm pour l'écrou de pignon d'arbre à cames,
  • Clé à tube de 32 (Sam outillage) et rallonge adéquate pour l'écrou de pignon de vilebrequin,
  • Bloque volant "officiel" Guzzi réf. 12911801 si le moteur est déposé ou outillage bricolé si l'opération se fait dans le bloc,
  • Bloque pignon d'arbre à came Guzzi réf. 14927300.

guzzi_tools.png

Bloque volant Guzzi

La doc de Guzzi prévoit le changement de la chaine hors du moteur.
Pour bloquer le vilebrequin afin de desserrer l'écrou de pignon de chaine, c'est un outil spécial qui vient bloquer 3 dents de la couronne.
Le voila par exemple en place sur un volant de 1200 Sport (doc Guzzi) :

bloque_volant_guzzi.png

Aucun outil n'est prévu chez Guzzi pour bloquer le volant moteur dans le cadre. Mais côté droit, le petit bouchon caoutchouc donne accès au volant et aux dents d'engrenage. Il est possible de se bricoler un dispositif prenant appui sur deux goujons de carter, avec une tige coulissante venant engrener au fond d'une dent.

bloque_volant_guzzi.jpg

Le principe de cet outil ingénieux figure sur un post de Reivax sur le forum Guzzi webemoi, que l'inventeur originel en soit remercié.

Bloque pignon d'AAC

On peut soit acquérir l'outil Guzzi (~40€), soit le bricoler à l'identique, soit envisager un autre montage à base de barres soudées, dont le web regorge de propositions.

bloque_pignonAAC.jpg

outil_bloc_came_guzzi_14927300.png

Dépose du radiateur d'huile

On peut choisir de le laisser pendouiller. Sinon il se fait sans soucis : dépose des durites (les 4 joints alu 16x22 seront changés au remontage)...

guzzi-radiateur3.jpg

Dépose de la platine de béquille latérale...

guzziradiateur.jpg

Dépose des vis de fixation des pattes au bloc. Attention, les durites et le radiateur sont pleins d'huile, prévoir un bac de vidange.

guzzi-radiateur2.jpgguzzi-radiateur1.jpgguzzi-radiateur4.jpg

Dépose de l'alternateur

Il ne présente pas de difficulté. Le couvercle d'alternateur est maintenu par 4 vis Allen (clé de 6, flèches rouges). Le stator est maintenu par 3 vis (flèches jaunes). Penser à débrancher les 2 fils jaunes de sortie (cercle jaune) avant de le déposer.

guzzi-alternateur1.jpgguzzi-alternateur2.jpgguzzi-alternateur5.jpgguzzi-alternateur6.jpg

Pour sortir le rotor d'alternateur, bloquer le volant à l'aide de notre outil high tech et utiliser une clé de 24.

rotor1.jpgrotor2.jpg

Le rotor n'est pas monté sur un cône mais simplement serré sur une portée cylindrique. Il se dépose donc sans extracteur. Un léger coup de maillet pourra aider à le faire venir. Attention de ne pas abîmer les ailettes. La clavette reste en place dans son logement, on pourra la retirer plus tard. Nous avons à ce moment accès au carter de distribution nu :

guzzi-alternateur7.jpg

Dépose du carter de distribution

Le carter de distribution est maintenu:

  • au bloc par 14 vis, tête Allen de 5 (attention, 6 longues et 8 courtes)
  • à la boucle avant du cadre par deux vis M10*50 avec tête Allen de 10

guzzi-coude-et-boucle.jpg

Ne faites pas la même erreur que moi ! Ces deux dernières vis ont besoin d'un sacré couple de desserrage et seront plus facilement accessibles avec les coudes d'échappement déposés. Un coup de marteau sur les têtes pourra aussi aider à décoller le filet. Après avoir abîmé irrémédiablement l'empreinte Allen, j'ai du extraire l'une des vis par perçage. Outch !

extracteur-vis.jpg

Une fois ces vis retirées, le carter vient sans difficultés. Il est positionné sur le bloc à l'aide de deux piges restant en place, l'une à droite, l'autre à gauche, donnant accès à la chaine de distribution duplex et ses trois engrenages :

  • en haut, arbre à came et roue du capteur de phase,
  • au milieu vilebrequin,
  • et en bas pompe à huile.

On a aussi le petit patin ridicule à droite et son ressort anémique.

chaine-distri-guzzi.jpg

Attention, on entre en zone lubrifiée, prévoir un bac pour recueillir l'huile.

A ce stade, on peut déposer la clavette d'alternateur (flèche rouge), si ce n'est pas déjà fait, et le manchon d'étanchéité de l'arbre d'alternateur (flèche bleue).

guzzi-manchon.jpg

Dépose de la chaine de distribution

La dépose de la chaine de distribution n'est pas difficile en soi mais demande du soin et un outillage spécifique. Les écrous sont arrêtés au frein-filet et une prise sure est indispensable.

Le pignon d'arbre à came se dépose à l'aide d'une clé de 27 après avoir bloqué le pignon, soit à l'aide de l'outil spécialisé Guzzi réf. 14927300, soit à l'aide de tout autre outil bricolé engageant dans les ajours du pignon, soit, au démontage seulement, en utilisant le seul blocage de vilo. Attention, dans ce dernier cas, on se permet ça uniquement parce qu'on a prévu de changer chaine et roulement de pompe et qu'on est impatient de tout virer. Ça arrive. Ah, et il y a une rondelle ressort sous l'écrou de 27.

ringnut.pngLe pignon de vilebrequin donne souvent du fil à retordre. Heureusement, le 1100 n'est pas équipé de l'écrou à ergots présent sur d'autres modèles, mais dispose d'un écrou de 32 tout à fait standard. La difficulté vient de son accessibilité, en raison à la fois de la présence de l'arbre d'alternateur, mais également du placement de l'écrou dans le creux du pignon.

On va commencer par aligner les repères de calage de distri et bloquer le volant dans cette position.

guzzi-repere-distri.jpg

Oubliez les bricolages à base de douilles rallongées soudées. Un seul outil vous permet de débloquer facilement et sans aucun risque, il s'agit de la clé à tube de 32 (dispo par exemple chez Sam Outillage, où c'est leur plus grande dimension de clé à tube), accompagnée d'une rallonge adéquate. Compter 25€ environ, le prix de la tranquillité.

cle-a-tube-guzzi.jpg

Cerise sur le gâteau, l'outil passe tout juste derrière le garde-boue avant en braquant à fond. L'écrou est muni d'une rondelle plate.

Le pignon de pompe à huile nécessite une clé de 13. Pas de difficulté à signaler.

La chaine est prête à être déposée. On fait venir en un seul bloc les trois pignons et la chaine. 

La dépose donne accès :

  • à la roue d'impulsion pour l'allumage,
  • au tendeur de chaîne,
  • et à la pompe à huile, dont on récupère précieusement la petite clavette.

guzzi-timing-chain.jpgdisrti-nue.jpg

L'usure de la chaine peut être estimée en mesurant un nombre donné de maillons sur la chaine déposée et la chaine neuve. L'usure mesurée est ici de 0,2 %, sur une chaine de 100.000 km.

usure_chaine_distri_guzzi.jpg

Selon Wikipedia, « la règle généralement admise de base est de remplacer une chaîne à rouleaux qui s'est allongée de 3 % avec tendeur et de 1,5 % sans ». Pour une chaine de transmission, surement, pour une distri, ça me semble beaucoup, à vérifier !

Dépose des accessoires de chaine

Le patin de tendeur se démonte sans souci. Il est disponible en pièce détachée séparément sous la réf. 30058310, tant qu'à être là, on le change.

patin.jpg

La pompe se dépose sans soucis. Elle est montée sans joint sur le bloc par 4 vis Allen. On peut contrôler l'état des dents (sans souci sur la mienne) et changer préventivement le petit roulement à aiguilles (~25€).

demontage-pompe-a-huile.jpgpompe-demontee.jpgroulement-pompe-guzzi.jpg

Changement du roulement de pompe à huile

On extrait facilement l'engrenage mené, la douille et les deux cages à aiguilles qui sont montées côte à côte. Pour la cage extérieure du roulement, elle vient facilement en chauffant la pompe, pas très fort, 50~60°C suffisent. Profiter de la pompe chaude pour monter le roulement neuf. Au remontage, on peu utiliser l'ancienne cage intérieure pour pousser la nouvelle sur l'axe :

pompe_huile_guzzi1.jpgpompe_huile_guzzi2.jpgpompe_huile_guzzi3.jpg

Au passage, on peut observer l'état du roulement d'origine (réf. 92 25 22 10) qui est à peine marqué :

pompe_huile_guzzi4.jpgpompe_huile_guzzi5.jpg

Remontage de la distri

Le carter se présente à nous en l'état :

carter_nu.jpg

La pompe, roulement changé, se remonte comme à l'origine sans joint. Serrage progressif et en croix jusqu'au couple de 2,5~3 kg.m.

Changement du patin de tendeur

Le patin est maintenu par un petit circlip d'axe. Le patin s'extrait et se remplace sans difficulté. Les pièces se montent dans la disposition suivante :

changement_patin.jpg

Le support du tendeur se remonte à l'aide de deux vis de 8, qu'on peut serrer à 2,5~3 kg.m. Pour faciliter la repose de la chaine, on peut maintenir provisoirement le patin à l'aide d'une petite agrafe réalisée à l'aide d'un morceau de rayon de vélo :

agrafe.jpg

Repose de la chaine et des pignons

Il n'est pas possible de reposer les pignons, puis la chaine. Le tout doit être remis en place simultanément. Avec quelques précautions, l'opération est facile, même seul.

position_axe.jpgOn commence par positionner les trois axes :

  • Sur l'arbre à came, la roue à impulsions de l'allumage a sa pige à 10 heures, les dents fraisées à 8 heures, à l'opposé du capteur d'impulsions. On engage le pignon d'AAC dont le repère se situe vers le bas à 6 heures.
  • Sur le vilebrequin, on vérifie la présence de la clavette. On met en place le pignon de vilebrequin et on positionne son repère en regard de celui de l'AAC, à 12 heures.
  • Enfin, l'axe de la pompe à huile est positionné fraisage de clavette vers le haut, sans la clavette. Un calage de moins à gérer, on pourra insérer la clavette plus tard.

La chaine est ensuite préparée à blanc : les pignons d'AAC et de vilebrequin, repères de calage en regard, avec un entraxe d'environ 106mm, et en bas le pignon de pompe, avec le fraisage de clavette vers le haut.

montage_blanc.jpg

On saisit le tout à deux mains et on met la chaine et ses pignons en place sur leurs axes respectifs. On vérifie que les repères des deux pignons d'AAC et de vilebrequin soient bien en correspondance.

chaine_montee.jpg

Puis on tourne l'axe de la pompe à huile de manière à mettre les logements de clavette de l'axe et du pignon en face l'un de l'autre. On arrive facilement à glisser la petite clavette.

tourner_pompe.jpginsertion_clavette_pompe.jpg

Serrage des écrous de pignons

Le vilebrequin n'est pas immobilisé. On bloque le pignon d'arbre à came à l'aide de l'outil Guzzi puis on serre :

  • l'écrou de pignon d'AAC (muni de sa rondelle ressort et d'un poil de frein-filet, serré à un très sérieux 15 kg.m),
  • l'écrou de pompe à huile (muni de sa rondelle fendue, serrage standard 8mm à 2,5~3 kg.m)

serrage_AAC.jpgbloque_AAC.jpg

On retire le bloque-pignon d'AAC et on immobilise cette fois le vilebrequin à l'aide de notre bloque-volant bricolé. On présente l'écrou muni de sa rondelle puis on le bloque à 11~12kg.m à l'aide de la clé en tube de 32. Là aussi, on peut utiliser par précaution un peu de frein-filet, comme sur le montage d'usine.

ecrou_vilo.jpgserrage_vilo.jpg

Voilà, la chaine est montée et serrée.

ecrou_chaine_serree.jpg

Fermeture du carter de distribution

Les pignons d'AAC et de pompe à huile sont contenus dans le carter. Seul l'axe du vilebrequin en dépasse et supporte l'alternateur qui travaille à sec, à l'extérieur de l'enveloppe lubrifiée. L'axe est muni d'une bague dont l'étanchéité est assurée :

  • en statique sur l'axe par un joint torique (réf. 90 70 61 78) placé dans une gorge dans l'alésage de la bague,
  • en dynamique par un joint à lèvre placé (réf. 90 40 28 40) dans le couvercle du carter de distri.

bague_etancheite.jpginsertion_bague.jpg

Les deux joints pourront opportunément être changés. Puis on met en place le joint de carter, préalablement huilé, puis le carter avec son joint à lèvre également huilé. Le carter de distribution est fixé à l'aide de 8 vis courtes (en haut) et de 8 vis longues (en bas, dans la zone ailetée du carter). On visse progressivement et en croix, jusqu'au couple standard pour ces vis de 6 mm, soit 0,8~1,2 kg.m.

carter_ferme.jpg

On n'oublie pas de remettre en place les deux vis de fixation de la boucle avant du cadre au carter de distribution.

Fin du remontage et remise en marche

Le remontage de l'alternateur se fait sans difficulté, à l'inverse du démontage. On prendra soin de nettoyer rotor et stator à la soufflette, afin de bien éliminer les petits graviers qui y sont parfois planqués. On remonte également le radiateur d'huile, rempli au préalable et surtout on n'oublie pas de remplir le moteur d'huile 20W50.

Avant la remise en marche du moteur, il est prudent de le faire tourner au démarreur, bougies déposées, jusqu'à extinction du témoin de pression d'huile, pour réamorcer l'ensemble du circuit de lubrification.

vendredi 11 avril 2014

Histoires de biellette

Tags : biellette butée embraye guzzi 1100 sport

Après 90000 km et un embrayage fraîchement changé, un petit souci est apparu sur ma Guzzi 1100 sport ; avec les tendeurs de câble et la vis de la biellette au taquet, impossible de débrayer.

L'embrayage est neuf mais la tringlerie de débrayage a subi pas mal d'usure (j'ai beaucoup roulé en ville dans ma prime jeunesse) et, il faut le dire, cette moto est assez mal conçue puisque, d'origine et même avec un embrayage neuf, la garde à l'embrayage n'est correcte qu'avec le tendeur côté carter dévissé à fond. De plus, rapidement, la biellette vient taper contre le carter de boite et il devient nécessaire de visser à fond la vis de la biellette de débrayage pour pouvoir débrayer... jusqu'à ce que la biellette revienne taper sur le carter.

poc.jpgSi, à ce stade, il n'y a plus de marge au niveau de la vis de la biellette, il devient impossible de débrayer correctement et notamment de passer au point mort sans faire caler le moteur.

Le présent bricolage vise à retrouver, au niveau de la biellette, un recul suffisant pour s'assurer de nombreux kilomètres sur une moto déjà âgée.

La première étape consiste à déposer la biellette. Suivant les modèles, cette opération est plus ou moins aisée et il peut être nécessaire de faire un peu levier avec un long tournevis pour bien repousser le poussoir d'embrayage. Il est aussi utile de déposer le contre-écrou de la vis de la biellette.

1. amélioration de la biellette

Pour faciliter la repose, il est utile de modifier la biellette : chanfrein au contact avec le bras oscillant et fraisage de 2 mm pour pouvoir reposer la pièce sans être gêné par le poussoir. On peut en profiter pour bien ébavurer et polir la pièce.

biellette_embrayage_guzzi_1100_sport.JPG

2. Rattrapage du jeu

Pour rattraper le jeu, on agit à la fois sur la vis de la biellette et sur le poussoir.

Pour la vis de biellette, on en confectionne une plus longue à l'aide, par exemple, d'une vis de réglage de culbuteur, qui est également une vis M8 pas fin avec une tête plate.

vis_biellette_guzzi.JPG

Le poussoir est facilement déposé. On peut le positionner un peu plus au ras du carter en intercalant, entre ce dernier et la butée à aiguille, une rondelle supplémentaire d'un mm d'épaisseur.

1100 Sport Carbu - Parts List

Ces deux modifications se font moteur dans le cadre, au prix de quelques contorsions, mais l'amélioration est nette et permet de retrouver une garde correcte pour au moins la durée de la vie de la moto.

mardi 28 octobre 2008

Vidange et filtre à huile

Tags : carter filtre filtre à huile guzzi guzzi 1100 sport huile vidange
Le moteur de la Guzzi 1100 sport doit être vidangé tous les 5000 km. Le filtre à huile doit être changé tous les 10000 km. Il est accessible, soit par une trappe prévue à cet effet sous le moteur, à l'aide d'une clé spéciale, soit en démontant tout le carter d'huile.


La vidange en soi ne pose pas de problème : le bouchon de vidange (clé plate de 17 mm) se trouve entre les deux durites d'huile à l'arrière du carter moteur.

Le carter d'huile se retire après dépose de toutes vis Allen de 5 mm.

L'ouverture du carter permet un accès au filtre à air plus facile que par la trappe inférieure (le filtre a été perçé pour une meilleure prise).

Le nouveau filtre se pose impérativement à la main, après avoir huilé le joint.

En profiter pour nettoyer le carter d'huile de ses dépôts.

Vidange du pont

Tags : guzzi guzzi 1100 sport pont pont arrière vidange
Niveau tous les 5000, vidange tous les 10000 km.

Fournitures : 230 ml 80W90 + 20 ml de MoS (préconisation du manuel d'entretien : Agip Rocol Aso/R ou Molycote type A, personnellement, vu la disponibilité aléatoire du produit, j'ajoute une noix de graisse graphitée), éventuellement deux joints cuivre neufs (diam 10x20x2mm dispo pour pas cher par blister de 4 chez feu vert : Mécanoto N°47 spécial Citroën Peugeot diesel hdi)
Matériel : clés de 17, clé plate de 22.

Préférez une vidange après un bon parcours, lorsque l'huile est tiède, elle s'écoulera mieux.
La vidange du pont ne pose normalement pas de difficultés particulières, mais la normalité étant une notion étrangère à la mécanique Guzzi, je préfère détailler un minimum à la lueur de mes 5 vidanges.


Le repérage des vis ne pose pas de problème particulier. Au besoin, un petit coup de marteau avec un jet en bonze sur les têtes de vis facilitera leur démontage.

Note 1 : le bouchon de remplissage se démonte impérativement avec une clé plate de 22 mm.
Penser à en trouver une avant de prévoir sa vidange, on n'a pas nécessairement de clés de cette dimension dans la boîte à outils.


Note 2 : pour le remplissage, préférer les bidons d'huile avec un bec verseur long et fin : l'accessibilité du bouchon de vidange n'est pas idéale.
La Motul Gear 300 de chez Feu Vert est très adaptée.


Note 3 : serrez modéremment les vis ! Le filetage dans l'alu n'est pas très long.
J'ai déjà fusillé celui de la vis de niveau alors que je fais toujours très attention à ce genre de trucs. (j'ai d'ailleurs posé un filet rapporté depuis, qui a révélé un défaut dans le métal)

Des roulements pour la Guzzi

Tags : béquille d atelier dépose roue avant guzzi guzzi 1100 sport levage moto roue roulements

Mise à jour en novembre 2008 suite à la casse du roulement avant gauche, au col de Valberg. Le roulage reste possible au moins une petite cinquantaine de kilomètres, au pas et sans utiliser le frein avant (risque de voiler les disques si la roue tourne avec un faux rond).

Le changement des roulements n'est pas compliqué en soi mais demande du matériel de levage. Idéalement, changer les roulements avant qu'ils ne cassent, leur extraction sera plus facile !

Matériel : clé à ergot, clés Allen de 6 et 8 mm, béquilles d'atelier avant et arrière, marteau. Idéalement une poutre et une sangle pour sécuriser l'avant de la moto. Fournitures : roulements INA, références 6304 H2RS et 6205 H2RS, disponibles chez tous les bons revendeurs de fourniture industrielles. Les opérations à effectuer sont les suivantes : levage de la moto, dépose des étriers de freins et de la roue, extraction des roulements, mise en place des roulements, remontage.

1. Dépose de la roue avant



Toutes les billes se baladent... c'est cassé pour de bon !

Doivent être dévissés :
  • L'écrou à ergots de l'axe de roue,
  • les 4 vis Allen 6 mm de serrage de l'axe de roue,
  • les 4 vis Allen 8 mm des étriers de freins (pour le passage du pneu).

La moto est levée avec, dans l'ordre :
  • béquille arrière,
  • idéalement, un sanglage de sécurité,
  • béquille avant.
Avec un peu de méthode, l'ensemble des opérations peut se faire seul sans soucis.

L'axe de roue vient facilement s'il a bien été graissé par votre mécano à chaque changement de pneu.

2. Dépose des roulements

Une entretoise permet la dépose facile et rapide des deux roulements.
Ne jamais attaquer l'entretoise directement au marteau, mais toujours interposer un jet en bonze ou en cuivre.

La dépose du second roulement est aisée si celui-ci est en bon état.
S'il est cassé, comme le mien, il faut le remonter et, dans la mesure du possible, répartir les billes de manière régulière.

3. Pose des roulements neufs

La pose se fait sans soucis, également en interposant une pièce de bronze permettant un appui sur la cage extérieure.
Ne jamais frapper directement sur la cage intérieure sous peine de fusiller le roulement !

Avant de remonter le second roulement, penser à bien remonter l'entretoise ! Sinon, vous allez être bon pour tout redémonter...

4. Repose de la roue

Elle se fait sans difficultés, comme la dépose.
En profiter pour nettoyer les disques et les étriers de frein, qui d'ordinaire ne sont pas aussi facilement accessibles.
Graisser abondamment l'axe et les vis, après les avoir entièrement extraites : ce n'est pas forcément votre garagiste qui se donnera cette peine.

Vidange de la boîte de vitesses

Tags : boîte boîte de vitesses guzzi guzzi 1100 sport vidange

Niveau tous les 5000, vidange tous les 10000 km.

Budget : 10 euros. Fournitures : 750 ml 80W90 (j'ajoute une noix de graisse graphitée, comme pour le pont), éventuellement deux joints cuivre neufs (diam 10x20x2mm dispo pour pas cher par blister de 4 chez Feu Vert : Mécanoto N°47 spécial Citroën Peugeot diesel hdi) Matériel : clé plate de 17, clé Allen 10 mm.

Préférez une vidange après un bon parcours, lorsque l'huile est chaude, elle s'écoulera mieux. Attendre tout de même un peu avant de commencer, le collecteur d'échappement est juste en dessous. La vidange ne présente aucun problème avec un collecteur "sport" (en H ou X), avec le collecteur d'origine, la repose de la vis de vidange est juste un peu chiante, c'est tout.


Pas de problème pour le repérage des vis, seule la vis de vidange est un peu planquée entre la boîte et le collecteur d'échappement.

Placer le bac de vidange sous le collecteur.
La vis de vidange se débloque sans difficulté avec une clé plate de 17 mm.



Finir le dévissage à la main me semble la solution la plus pratique.
Si la vis tombe, pas de souci : elle restera entre le collecteur et le cadre et il suffira de la récupérer avec une pince fine ou avec un tournevis : le bout de la vis est aimanté.
En profiter d'ailleurs pour la débarrasser de ses éventuelles limailles.

Retirer le bouchon en caoutchouc de la vis de vidange. Donner 2-3 coups de marteau avec un jet en bronze sur la tête de la vis afin de la débloquer, puis la retirer à l'aide d'une clé Allen de 10 mm.
Retirer de même la vis de niveau (clé de 17 mm)

La partie délicate commence avec la mise en place de la vis de vidange.
Voici ma méthode, bien rodée : poser la vis avec son joint neuf au bout d'une longue spatule, la plaquer sur son filetage, et la faire tourner du bout des doigts jusqu'à son engagement.
C'est délicat et y'a pas beaucoup de place, mais on y arrive.



J'utilise une spatule de laboratoire avec un bout légèrement concave, ça marche bien.
Une fois la vis engagée, on peut finir le travail à la main.

Ensuite, pas de particularités : on remplit un bon demi-litre, puis plus doucement jusqu'à ce que l'huile affleure le trou de la vis de niveau.
Revisser le bouchon de niveau, ajouter éventuellement une noix de graisse graphitée ou autre dope, remettre en place la vis de remplissage et son caoutchouc.

Réglage des soupapes

Tags : guzzi guzzi 1100 sport réglage soupapes

Le réglage des soupapes se fait impérativement moteur froid (5 heures à l'arrêt). A contrôler et régler tous les 5000 km.

Matériel : clés de 11, clé Allen de 4 mm (carénage) et 5 mm (cache-culbuteurs). Jeux : ADM 0,10 mm - ECH 0,15 mm. Voici une qualité qu'on ne pourra pas lui enlever : le réglage des soupapes sur Guzzi est d'une grande facilité.

1. Démontage des caches-culbus

Le plus pratique est de déposer le réservoir, c'est faisable si une autre opération est prévue en même temps (filtre à air).
Sinon, on peut se contenter de retirer les deux vis (droite et gauche) de fixation des flancs de carénage, que l'on écartera légèrement pour avoir accès aux vis de cache-culbus.

Le cache gauche supporte le capteur de température d'huile dont a besoin le boîtier d'injection pour régler l'alimentation.
Le cache droit n'a lui aucun capteur.

Le capteur se débranche en agissant sur les clips situés de chaque côté.
Sur la photo, le réservoir est démonté, ça va tout de même plus facilement.

Retirer les vis des cache-culbuteurs.

Les vis de derrière sont accessibles en écartant légèrement les côtés du carénage.

Dépose des caches culbus.

Les vis de réglage du jeu se trouvent sur les culbuteurs.

2. Réglage des soupapes

Mettre le cylindre droit au point mort haut en faisant tourner la roue arrière avec la 5ème vitesse en prise, dans le sens de la marche, bougies retirées.

Pour trouver le point, 2 moyens :
  • soit trouver le repère situé sur le volant, que l'on aperçoit entre moteur et boîte, sous le bouchon en caoutchouc côté droit. Dans ce cas, penser à le retirer la veille moteur chaud, il sera plus souple.
  • soit repérer le point par le trou de bougie (quand le piston affleure), visuellement ou à l'aide d'une pige glissée dans le trou. Dans ce cas, y aller mollo et faire attention à ce que la pige ne se coince pas de travers dans le cylindre.
A partir de ce moment, les culbuteurs doivent pouvoir bouger avec un très léger jeu : nous sommes au PMH explosion (les soupapes sont fermées, les culbus n'agissent pas).
Si ce n'est pas le cas, nous sommes au PMH de fin d'échappement / début d'admission.
Faire faire 1 tour supplémentaire et ce sera bon.

Avant de vous précipiter sur les vis de réglages, commencer par mesurer les jeux existants en glissant une cale entre les queux de soupapes (au milieu des ressorts) et le culbuteur.
Cela évite de toucher des jeux corrects et permet de contrôler l'évolution de l'usure, de repérer un siège de soupape qui se tasse, etc...
Ceux qui n'ont pas l'habitude de contrôler de jeux peuvent passer la cale supérieure.
Exemple : si la 0,10 mm passe, et pas la 0,15 mm, on pourra dire que le jeu est ok à 0,10.



S'il faut régler un jeu, par exemple ici la soupape d'échappement droite, commencer par débloquer le contre-écrou de la vis de réglage (ne pas le dévisser de 15 tours, on la resserre dans une minute !).

Visser la vis pour réduire le jeu, la dévisser pour l'augmenter.
Glisser une cale de l'épaisseur du jeu entre culbu et soupape (0,10 mm pour l'admission, 0,15 mm pour l'échappement)
Visser doucement la vis de réglage jusqu'à ce que la cale passe juste (on dit qu'elle passe "gras", juste avant le contact qu'il vaut mieux éviter pour ne pas l'abîmer).

Une fois le bon jeu trouvé, resserrer gentiment la vis de réglage.
Sur ce moteur, il est inutile de maintenir la vis, qui ne bouge pas lors du serrage : pratique !

Contrôler à nouveau le jeu après serrage, en essayant la bonne cale (qui doit passer) puis celle juste supérieure (qui ne doit pas passer).

Procéder de même pour la seconde soupape du cylindre droit, faire deux tours moteur, recontrôler, passer au cylindre gauche.

Le remontage se fait sans difficultés.
Ne pas oublier de rebrancher le capteur de température du cache-culbus gauche.

De l'air !

Tags : filtre à air guzzi guzzi 1100 sport

Aujourd'hui, changement du filtre à air de la guzzi !

(tutoriel mis à jour à l'occasion de la révision des 70000 km)

Le changement du filtre à air sur Guzzi n'est pas compliqué, mais demande un peu de patience et de méthode. Le boîtier de filtre à air se trouve sous le réservoir.

Matériel : tournevis plat, clés Allen 4, 5 et 6 mm, clé de 10 mm. Fournitures : un filtre à air (9,50 euros en concession). Les opérations à effectuer sont les suivantes : dépose du réservoir, changement du filtre, remontage.

1. Démontage du réservoir


Déposer de part et d'autre du réservoir les deux vis allen 4 mm de maintien des flancs de carénage au réservoir.
La selle est maintenue par deux vis Allen de 6 mm.
L'accès à ces vis se fait par le dernier des petits trous de ventilation, de chaque côté de la selle.

Il faut utiliser une clé assez longue. Si la vis résiste, utiliser un levier, par exemple une clé à pipe, en prenant soin de ne pas abîmer la peinture autour du trou. Au besoin, mettre un bout de durite sur la clé de manière à protéger la carrosserie.



Dévisser ces deux vis jusqu'à dégager les pattes de fixation de la selle.
Il est inutile des les dévisser complètement.
(Le boîtier sous la selle est le calculateur d'allumage et d'injection)


La dépose de la selle donne accès à la vis arrière de fixation du réservoir, à retirer (écrous de 10 mm).
Sur le côté droit, dévisser le collier de fixation du tuyau du régulateur de pression d'essence. (vis classique à tête fendue), débrancher le tuyau, récupérer au besoin l'essence contenue dans le circuit à l'aide d'une petite bouteille (environ 100 ml à vue d'œil).


Du côté gauche du réservoir se trouvent le robinet d'essence et le capteur de niveau de réserve. Fermer le robinet (bouton moleté), dévisser le collier et débrancher le tuyau. Récupérer l'essence au besoin.


Continuer de ce côté en débranchant la prise du témoin de réserve. Attention, elle est munie d'un petit clip qu'il faut soulever.


En soulevant légèrement le réservoir, on aperçoit à l'avant un petit tuyau de trop plein (l'ouverture est visible lorsqu'on ouvre la trappe d'essence). Le déposer avec douceur pour ne pas abîmer le tube de métal qui est plutôt fin.

Le réservoir est simplement posé à l'avant sur deux blocs de caoutchouc. Le déposer en soulevant vers l'arrière.

2. Changement du filtre à air


La dépose du réservoir donne accès au boîtier du filtre à air.
On peut notamment voir les deux tubes de caoutchouc reliant le boîtier au prises d'air du carénage et le tube du capteur de dépression.

Retirer les deux vis de fixation du boîtier. (vis allen 5 mm)

Débrancher le tuyau de prise de dépression.
Sur ma Guzzi, c'est plus facile du côté capteur, à voir sur d'autres modèles si c'est pareil ?
En profiter pour vérifier que le tuyau n'est ni bouché (souffler un coup dedans) ni fendu.

Le couvercle du boîtier se déboîte des prises d'air et se dépose facilement.

Avant-après

Passagers clandestins.

3. Remontage
Le remontage se fait à l'inverse et ne pose pas de problèmes.
Bien vérifier le positionnement du nouveau filtre dans son boîtier et ne pas serrer exagérément les vis.