Fin de la première semaine de construction d'une guitare romantique d'après Grobert.

1 - pose d'une seconde contre-éclisse

La largeur des filets de table (9 mm) rend nécessaire la pose d'une deuxième contre-éclisse, simplement collée sur la première. Pas de difficulté particulière pour cette opération. On utilise les contre-éclisses qui étaient initialement destinées au fond.

On laisse bien sécher le tout.

2 - mise à épaisseur et détourage de la table

Grobert est un luthier farceur, qui a fait des épaisseurs différentes sur la surface de sa table.

Intentionnel ? Rien n'est moins sur : les guitares modernes sont généralement plus minces du côté des graves mais de très bonnes guitares se contentent d'une épaisseur constante (la Torrès de mon collègue d'atelier fait par exemple 2 mm).

La bonne épaisseur est atteinte au racloir et à la cale à poncer.

Le tracé du détourage se fait simplement en posant la table sur ses éclisses :

La table, qui se poursuit sur le manche jusqu'à la 9e frette, est coupée bien droit au cutter, puis son contour à la scie à chantourner, avec une petite marge de 1~2 mm.

Et voilà !

3 - La rosace

Entre autres discussions métaphysiques (sillets, cordes, filets, frettes, contre-éclisses, ivoire, padouk, maillechort...), nous arrêtons le modèle du filetage de table, proche de l'originale : noir et blanc alterné sur une largeur de 11 mm :

Il s'agira donc de creuser une gorge circulaire et d'y insérer nos filets, un à un.

La gorge se fait à la mini-défonceuse, une méthode qui semble assez largement utilisée aujourd'hui. L'épicéa, bien que tendre et fibreux, réagit étonnamment bien au fraisage :

La gorge est progressivement élargie au diamètre extérieur de la rosace. Ensuite, cintrage des filets, un jeu d'enfant après s'être farci les contre-éclisses. Même l'ébène (2x1mm) se laisse gentiment faire !

Les filets de rosace, contrairement aux guitares classiques ou la touche vient recouvrir leurs extrémités, sont entièrement apparents. Il faut donc soigner leur pose, ce qui se fait avec une facilité déconcertante avec la méthode suivante :

Poser à blanc le filet, maintenu par des épingles, le couper avec une marge de 1 à 2 mm

L'insérer en commençant par les extrémités. L'insertion doit se faire en forçant bien. Rectifier la longueur au besoin.


Sortir le filet, encoller, poser. Ça tient bien, et tout seul !
Et voilà !
Compter 5 min par filet environ.


La suite lundi prochain. Bon week-end !